Paris : un militaire ouvre le feu après une agression à la machette au Carrousel du Louvre

2 431 vues

Un homme a agressé à la machette un militaire à proximité du Carrousel du Louvre, ce vendredi 3 février. Bernard Cazeneuve a qualifié cet acte d’attaque « à caractère terroriste ».

France
Paris : un militaire ouvre le feu après une agression à la machette au Carrousel du Louvre Crédit Image : JOEL SAGET / AFP Crédit Média : RTL
Un homme a agressé à la machette un militaire dans l’escalier descendant du Carrousel du Louvre, dans l’entrée du musée, dans le Ier arrondissement de Paris, ce vendredi 3 février 2017, à 10 heures. Le militaire touché a été légèrement blessé au niveau du cuir chevelu. Un deuxième militaire a riposté, blessant grièvement l’attaquant, notamment à l’abdomen. Selon le premier ministre Bernard Cazeneuve, il s’agirait « visiblement » d’une « attaque à caractère terroriste. »L’assaillant était en possession d’un sac à dos. Sur place, les services de déminage n’y ont pas trouvé d’éléments dangereux. Il était armé de deux machettes et a crié « Allahou Akbar » en se précipitant sur les militaires. Le militaire blessé effectuait une patrouille dans le cadre de l’opération Sentinelle, en compagnie de deux autres hommes. Il a été hospitalisé. Le parvis a été évacué. Selon l’AFP, les alentours du musée du Louvre sont bloqués par de nombreux policiers vêtus de gilet pare-balles. Par mesure de sécurité, la station de métro Palais Royal – Musée du Louvre est fermée au public, a communiqué la RATP. Les visiteurs à l’intérieur du musée sont confinés. Ils vont être évacués par petits groupes après des vérifications.Les 250 personnes qui se trouvaient à l’intérieur du Louvre ont été maintenues dans des parties sécurisées, à distance. Un important dispositif de sécurité est déployé dans le quartier : un périmètre d’exclusion entoure l’ensemble des jardins, du Carrousel et du musée.

Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour tentatives d’assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle. La section anti-terroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire de Paris (SAT) et la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sont en charge des investigations.

Ministère Intérieur Compte certifié ?@Place_Beauvau

Evénement grave de #sécurité publique en cours à #Paris quartier du #Louvre, priorité à l’intervention des forces de sécurité et de secours

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *