MANURHIN: La société d’armement est rachetée par le Qatar. L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain. Par Christian Sébenne

6 271 vues

Manhurin image 2

MANURHIN

La société d’armement est rachetée par le Qatar

L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain

Par Christian Sébenne

Manhurin image 1

Le célèbre révolver MR 93/357 Magnum de la société MANHURIN

Profitant des vacances estivales, on apprenait il y a quelques jours, exactement ce 1er Août 2018, qu’un autre bijou de la technologie française fort de ses 145 salariés passait sous le contrôle du Qatar, celui-ci ayant racheté la société sous les bons auspices de l’Etat, sans omettre de vastes zones glauques dans ce dossier.

https://www.usinenouvelle.com/article/manurhin-place-en-redressement-judiciaire.N706454

En effet, l’un de ce que fut la fine fleur de l’industrie de notre armement, centré aujourd’hui comme spécialiste des munitions, la société d’équipement MANURHIN qui traversait de grande difficulté financière était en redressement judiciaire, vient d’être reprise par un groupe de défense étranger, et passe sous pavillon Emirati : Edic ( Emirates Defense Industries Company).

Alors que trois repreneurs étaient en lice, dont, l’industrie de l’armement belge New Lachaussée, la slovaque Delta Défense et la PME française Odyssée Technologies, deux autres candidats ayant retiré leur candidature, le Tribunal de grande instance (TGI) de Mulhouse donnait le quitus à des étrangers qui, après une cure d’amaigrissement foudroyante, ne garde que 104 employés.

S’il est un critère d’indépendance, c’est bien celui de ne dépendre de personne pour assurer sa défense, critère plus que jamais d’actualité en cette époque troublée que nous traversons, mais reconnaissons que ceux qui ont usurpé le contrôle de la France ont oublié de se souvenir que nos aïeux qui avaient édifié ses structures pour assurer notre auto défense, ont délaissé ces préceptes, l’affaire ALSTOM leader mondial des turbines est à elle seule significative du vol d’une société vendue pour un plat de lentilles à l’américain GE General Electric, ceci constituant une Haute trahison de notre structure de défense, et un crime contre notre Souveraineté, nos sous-marins nucléaires et porte-avion étant désormais inutilisables soumis aux desiderata du veto des USraéliens.

http://www.opex360.com/2014/05/09/qui-fournit-les-turbines-des-marins-nucleaires-de-la-marine-nationale/

Présidé par des traîtres, géré par des traîtres et administré par des traîtres,

https://ledifferentiel.wordpress.com/category/uncategorized/

Pour ma part, je déplore que dans cette funeste affaire comme dans bien des histoires commerciales, on a mis cette et ces sociétés en « condition » pour la et les dézinguées. Pour comprendre ces mécanismes, il est nécessaire de se rappeler l’époque où certains ont brassé et brassent encore des milliards sur notre dos en pillant notre parc industriel pour le Franc symbolique avec la complicité des tribunaux. Pour faire court, la saga de Bernard Tapie et consorts, résume le déclin voulu de notre pays en troquant “sous le tapis“ nos biens, attribués ainsi par le bon vouloir du Prince au moins disant.  SFR… etc…

Pour lire l’article intitulé  » L’AFFAIRE JULIEN »- SCANDALE DANS LES TRIBUNAUX DE COMMERCE  » cliquer (ICI)

Si les acteurs politiques français jouent un rôle pitoyable de traitres dans le démantèlement de notre industrie, le rôle de l’OTAN et de l’Union Européenne y va pour la gangrène, en l’occurrence lorsque la décision fut prise d’interdire à la France de produire ses propres fusils notamment d’assurer la succession du FAMAS, fusil dont les munitions étaient fabriqués par Israël si mes renseignements sont exacts, provoquant l’enrayement par blocage des balles dans l’impossibilité de s’éjecter, comme si on avait pas sur place la matière pour faire tourner nos machines et donner du travail à nos compatriotes :

https://infoguerre.fr/2009/09/un-scandale-gentiment-enterre-la-munition-du-famas/

Dans ce contexte, où l’on pratique l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain, alors que l’on fabriquait des armes de qualité qui ont équipé combien de générations de policiers et gendarmes dont l’un des fleurons demeure le 357 Magnum, la préférence fut donnée au Sig Sauer allemand (Angela D. Merkel-Kasner-Kazmierczak est de son nom d’épouse : Sauer, est-ce une coïncidence ou serait-ce  mon esprit mal tourné), dont la question demeure et reste actuelle, le pistolet Sig Sauer est-il adapté à la police ? n’y avait-il pas là une solution pratique et immédiate de garder le complexe industriel MANURHIN sous notre pavillon en lui donnant le carnet de commandes qu’il était capable d’honorer.

Pour l’histoire :

1919 ?MANURHIN (Manufacture de Machines du Haut-Rhin) a été créée par Jules Spengler. Fabrication de machines alimentaires et de machines pour l’industrie de la bijouterie.

1922?Démarrage de la production militaire à Mulhouse – Bourtzwiller. Acquisition et installation d‘une ligne complète pour la production de munition de petit calibre. Développement et production des premières machines de cartoucherie.

1928?Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de petit calibre au Mans (elle sera nationalisée en 1936).

1936  ?Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de moyen calibre à Cusset près de Vichy.

1947/59?Début d’une nouvelle ère. Reconstruction des installations de production après la 2nde Guerre Mondiale. MANURHIN développe son activité dans d’autres domaines – production d’armes légères (Walter PPK), production d’équipements et d’outils pour la métrologie, fabrication de scooters (MANURHIN SM75) pour ne citer que les principaux. Création de nouvelles filiales militaires : Manusaar (située à Bübingen) en association avec le groupe allemand Diehl pour produire des cartouches pour la Bundeswehr et Hirtenberger Patronen Zundhuchten und Metallwarenfabrik en Autriche.

Manhurin image 3

                        

La fabrication de scooters, le MANURHIN SM75

Les années 60 et 70?Les années 60 et 70 représentent les plus belles années de l’histoire de la société. MANURHIN s’investit dans d’autres domaines (systèmes de régulation électronique, fabrication d‘éléments composites) et étend également sa production militaire (revolvers MANURHIN, fusils automatiques SIG). Le groupe englobe plus de 20 filiales avec plus de 4000 employés, est coté en Bourse et se classe au 69ème rang du secteur européen de la mécanique.

1978?Le groupe français MATRA entre au capital de MANURHIN en acquérant 34% des parts. (…)

http://www.manurhin-group.com/fr/company/history

Pour illustrer mon propos afin de résumer le malaise qui tourne autour de nos industries, il y a quelques années, je m’étais hasardé à exprimer mon sentiment au sujet de la Cité des Sciences et de l’Industrie dont l’idée de départ était noble, mais qui, au fil du temps s’est transformée en un Temple de ce que l’on nomme aujourd’hui loisir : le “Fun“, tel que je le percevais et le perçois encore aujourd’hui au regard de cette stratégie de tout démolir au nom de Mammon.

http://www.alterinfo.net/La-Cite-des-Sciences-de-l-industrie-et-du-betonnage-en-ses-feux_a117450.html

Fort de l’histoire de notre pays, ce n’est pas que je veuille tout rabaisser, mais la notion de Patrie est essentielle afin de se battre pour son pays et qu’il n’y a pas d’âge pour cela, je ne puis résister à citer le cas de l’un de mes amis italien Roberto Zattini, aujourd’hui âgé comme moi, je l’ai connu il y a des lustres au Zaïre RDC qui, tout jeune, à l’âge de 19 ans il signait son premier contrat de vente d’armes des pistolets Beretta avec la Police américaine, en France on est suspect, il ne faut donc pas s’étonner des dégâts infligés par une mentalité des plus déplorables contre ceux qui entreprennent, et qui n’ont d’autres solutions que de quitter notre hexagone.

En outre, l’Etat budgétivore donne la préférence aux migrants de Bac moins 5, quand notre jeunesse à Bac plus 5 regorge de trésors de potentiels dans tous les domaines, voit 40.000 de nos étudiants se faire refuser sur décision céleste du Franc-Macron l’accès aux études supérieures, toutefois, dans l’immédiat la société Qatari, MANURHIN-EDIC va continuer, seul l’avenir nous dira de quelles orientations ses dirigeants comptent exploiter ce bijou technologique, et pour ceux qui ont embrassé la carrière et qui constatent chaque jour le délabrement et la déstructuration de la France, souhaitons-leur que nos propres armes ne se retournent pas contre nous, tel fut le cas du FAMAS  qui arma entre autres les petits gars d’Al Nosra, si chers à Laurent Fabius…!

Le squatteur Franc Macron de l’Elysée, qui, sans aucun mandat de l’ONU avait déjà pris une déculottée en Syrie en Avril, a décrété vouloir “réitérer l’exploit“ d’un jour à l’autre et met en garde contre un possible massacre à Idlib. Or, le président Vladimir Poutine a montré au mois de Mars l’efficience https://www.youtube.com/watch?v=jE4SYgs3AKs de ses armes fatales, et vient d’avertir défendre la Syrie et l’Iran envers et contre tout, suite aux déclarations apocalyptique du président des Etats-Unis, Donald Trump.

Pour mémoire, La Bible dit : « tu feras la guerre avec Prudence », car les guerres on peut les perdre, « la Sagesse est une source de vie pour celui qui la possède »,

de ne pas faire à autrui ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fit,  de ne pas vivre au-dessus de ses moyens, et de gérer ses biens en « Bon père de famille ».

Bon courage et « Vive la France Libre »

Christian Sébenne

Ancien propriétaire du magazine Africa International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *