Verney-Carron et le fusil de précision HK416. Cette entreprise fabriquera t-elle le fusil de nos tireurs d’élites ? Par Christian Sébenne

1 994 vues

Verney-Carron et le fusil de précision HK416

HK 416 F

Cette entreprise fabriquera t-elle le fusil de nos tireurs d’élites ?

Alors que la bande de voleurs qui fait office de gouvernement s’empiffre sur notre dos, l’Assemblée Nationale décrète lui falloir une rallonge de 47 millions d’Euros pour améliorer l’ordinaire de sa soupe… vous comprendrez aisément pourquoi le ministre des finances qui n’a jamais payé d’impôts a fait voter la retenue à la source pour mieux nous spolier,  nous autres « les sans dents ».

C’est dans cette débauche que cette oligarchie de députés LREM et UDI vient de voter l’autorisation de la vente aux copains de nos bijoux de famille que sont les aéroports de Paris Orly, le Bourget et Roissy CDG, mais encore la FDJ la Française des Jeux ainsi que gaz de France (ENGIE), ces sociétés qui assuraient un fond de roulement tranquille de sécurité pour les finances de l’État.

Cela se passe en France sous nos yeux sans que quiconque ne réagisse, le pillage de nos biens communs acquis par vos parents et nos parents continue donc de plus belle, après la trahison de la succession du FAMAS et de la société Manurhin tombée dans l’escarcelle du Qatar, faut-il rappeler que plus de 3.000 entreprises et biens de  l’État ont déjà été bradés pour des plats de lentilles.

Stop à l’escroquerie en bande organisée.

Aujourd’hui quel sort sera réservé à la PME Verney-Carron qui a conçu une arme remarquable et redoutable de haute technologie pour assurer notre sécurité, son avenir dépend aussi de nous tous qui pouvons exiger le choix de cette entreprise française qui allie innovation et préservation de l’emploi.

Christian Sébenne

Fusil de précision : le made in France sapé par l’harmonisation européenne ?

(REPORTAGE EXCLUSIF)

10 sept. 2018, 12:54

Fusil de précision

L’armée française va renouveler ses fusils de précision et il est possible qu’une PME tricolore ne puisse postuler à l’appel d’offre. De quoi satisfaire l’UE, qui interdit aux autorités nationales de favoriser les entreprises de leur pays ?

Septembre 2016 : la Direction générale de l’armement (DGA) annonçait qu’une entreprise allemande remportait l’appel d’offres visant à renouveler les fusils d’assaut de l’armée hexagonale. Avec le remplacement du FAMAS français par le HK416, l’industrie allemande prenait ainsi le marché, écartant un savoir faire français remontant aux années 1970.

Après le fusil d’assaut, celui de précision ? L’armée française s’approvisionne actuellement chez la manufacture d’armes de Saint-Etienne pour son FR-F2, fusil de précision en usage depuis 1986, mais elle est amenée à renouveler son fournisseur. En l’état actuel des choses, la participation à l’appel d’offre d’un fabricant d’armes français doté d’une grosse capacité industrielle, est remis en cause.

Traités européens VS industrie française ?

En effet, les conditions d’un appel d’offre sur un marché public, quand il concerne un pays membre de l’Union européenne, sont réglementées par le droit commercial européen en la matière (dont les règles et procédures sont disponibles sur le portail officiel de l’Union européenne).

Les autorités publiques ne peuvent pas exercer de discrimination à l’encontre d’une entreprise établie dans un autre pays de l’UE

Parmi les obligations à respecter de la part des commanditaires, «les autorités publiques ne peuvent pas exercer de discrimination à l’encontre d’une entreprise établie dans un autre pays de l’UE».

Dans le cadre de son «avis d’appel public à la concurrence» (disponible en ligne), le ministère français de la Défense ne compte pas déroger à la règle. Bien au contraire, en exigeant un seuil de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel comme prérequis de participation à son appel d’offre, les autorités françaises excluent mécaniquement la PME Verney Carron, dernier fabricant français doté d’une grosse capacité industrielle.

Contacté par RT France pour éclaircir les raisons d’établir un tel seuil, le ministère de la Défense n’a pour l’heure pas souhaité donner d’explication.

Le journaliste de RT France Jonathan Moadab est allé à la rencontre de Guillaume Verney-Carron, directeur de l’entreprise stéphanoise du même nom.

Intéressé à l’idée de reprendre le marché du fusil de précision de l’armée française, Guillaume Verney-Carron, président de la PME, regrette que des conditions inhérentes à l’appel d’offre l’empêchent d’y participer.

La France se cache souvent derrière les clauses de droit européen [pour justifier] un appel d’offre européen

Le seuil de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel excluant mécaniquement son entreprise de l’appel d’offre, Guillaume Verney-Carron s’interroge : «La France se cache souvent derrière les clauses de droit européen [pour justifier] un appel d’offre européen qui ne sera pas que franco-français, moi ce qui m’interroge, c’est quand je vois nos voisins allemands.»

«[Les Allemands] ont une capacité à faire travailler leur industrie de Défense que nous n’avons pas aujourd’hui en France» constate-t-il.

Alors que l’industrie allemande pourrait une nouvelle fois rafler la mise, l’entreprise française a jusqu’au 5 octobre pour tenter de monter un groupement d’opérateurs économiques qui, avec l’addition de plusieurs chiffres d’affaires, pourrait prétendre au marché public de l’Armée.

Fusil de précision : le made in France sapé par l’harmonisation européenne ? (REPORTAGE EXCLUSIF)

http://www.youtube.com/watch?v=FNl26BEt7GU

https://francais.rt.com/france/53817-fusil-precision-armee-made-in-france-harmonisation-europeenne

Une réponse pour Verney-Carron et le fusil de précision HK416. Cette entreprise fabriquera t-elle le fusil de nos tireurs d’élites ? Par Christian Sébenne

  1. Bonjour à tous,

    je ne fais aucun commentaire sur le marché HK416, puisqu’un autre là déjà fait et d’une grandeur exceptionnelle.

    https://www.youtube.com/watch?v=1NMU3ke7Z2M

    Pour ceux qui ont aimé celle-ci, il y aussi la vidéo qui parle du système Félin (Fantassin à équipement et liaison intégrée), annoncé comme une révolution, rendant presque invincible le combattant mais surtout coûtant une somme astronomique dont on parle moins…

    https://www.youtube.com/watch?v=2-prrq1Dt8I

    Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *