Adieu les sans-culottes, bonjour les sans « couilles »…

911 vues

Adieu les sans-culottes, bonjour les sans « couilles »… 

Publié pour la première fois le 13 mai 2017

sans culotte

Réflexion personnelle, d’une âme militaire.

Petit, comme tout autre enfant, je rêvais de l’uniforme et des valeurs fortes inspirées par le port de la tenue militaire: Honneur, sens de la Patrie, Courage, Dévouement, etc…

Ces principes fondateurs de nos armées, ont été défendus ardemment par tous types de militaires qui ont traversé les époques, à l’occasion de leurs multiples batailles.

Ils étaient français ou d’autres origines. Ils ont défendu avec fierté notre pays, la France.

Ils ont fait l’Histoire de France! C’est ainsi, qu’un grand nombre de nos aïeux, ou de nos frères d’armes d’aujourd’hui, ont sacrifié et sacrifient toujours leurs vies aux champs d’honneur.

Un engagement aussi fort n’aurait jamais pu être initié sans l’appui de leurs familles, qui l’ont bien trop souvent payé par des cicatrices qui ne se refermeront jamais, reposant parfois sur un ou des deuils successifs.

C’est grâce aux manuscrits et aux livres notamment, que ces actes de bravoure ont pu rester dans la mémoire collective des hommes.

Le siècle des LUMIERES a permis une démocratisation de ces valeurs fortes au sein de la société civile, au travers des nouveaux moyens de communication qu’ils soient radiophoniques, cinématographiques, télévisuels ou d’autres natures.

Les avancées de la technologie au cours de ces dernières décennies ont été et continuent à être une véritable révolution dans ce domaine.

Aujourd’hui encore, la commémoration de certaines dates anniversaires permettent à tout citoyen de France ou d’ailleurs, de rendre honneur à nos frères d’armes disparus.

Le vingtième siècle, marqué par les deux grandes guerres mondiales a laissé des traces indélébiles dans nos mémoires, quant à la barbarie des hommes.

L’évolution des conflits actuels dans le monde et la progression des attentats terroristes démontrent à l’évidence, le rôle prépondérant de nos armées pour préserver la liberté, la sécurité de nos concitoyens et de la Nation.

L’évolution de nos missions nous amène à intervenir dans le monde entier pour porter assistance à tous les peuples de notre planète, notamment en matière humanitaire.

Ces hommes de valeur, considérés parfois comme des héros par le peuple de France, ont pris une part active dans mes rêves d’enfant partagés par bien d’autres.

C’est ainsi, qu’externe au monde militaire, j’ai épousé l’armée car je croyais en ces valeurs.

Sans pour autant vouloir porter préjudice à la mémoire de nos anciens, l’expérience acquise a permis de confirmer le sens de ces valeurs militaires durant une première partie de ma carrière, qui restera à jamais gravé dans ma mémoire.

J’ai cependant le regret de constater, que l’évolution actuelle de notre société favorise l’individualisme, de plus en plus prégnant au détriment du bien vivre ensemble.

Ce délitement met en péril les équilibres d’une société en déliquescence et fragilise les valeurs républicaines qui ne sont plus respectées même par ceux qui en sont les garants.

L’état d’urgence, les évènements actuels en matière de violences urbaines le démontrent bien.

Un déficit de communication évident, un manque de pédagogie mais aussi et surtout des dirigeants irresponsables sont à l’origine de ces explosions de violences incontrôlées.

Cela est déjà fortement préjudiciable à l’intérêt collectif des citoyens et le sera de plus en plus si des mesures fortes ne sont pas prises.

Le temps des bonnes intentions est révolu. Le temps est aux décisions et à l’action.

L’image des services d’ordre au sein de la population, dont les militaires font partie intégrante est fortement dégradée quoiqu’on en dise. La perte de l’autorité de l’état au travers de ses représentants est définitivement un état de fait.

On tente toujours de répondre à des sauts d’humeurs médiatisés à outrance par des mesures également à portée médiatique, sans toutefois apporter de solution concrète au fond du problème.

Au sein de nos armées, nous en subissons également les effets. On ne peut être que chagriné par  la tournure des orientations que prennent certains de nos chefs.

Comme c’est bizarre, plus l’autorité est investie de hautes fonctions et moins elle est capable de décider à quelques exceptions près. Un chef au niveau élémentaire, lui doit décider dix fois par jour et sans attendre!

Il y a quelques années, je me rappelle que le fait de rendre compte, était considéré comme un acte militaire et de bonne discipline. Aujourd’hui, je constate avec amertume et étonnement, une évolution en la matière.

C’est ainsi, que le fait de rendre compte devient un problème pour la hiérarchie, qui informée doit gérer, c’est à dire prendre une décision.

Ah oui, c’est la patate chaude qui arrive! Et bien, lorsque que l’on est un chef, un vrai, on est payé pour décider. Le silence est coupable!

Depuis quelques années, je suis surpris de constater à l’appui d’évènements factuels dont personne ne peut contester l’authenticité, qu’à chaque fois, je suis confronté à un mutisme des autorités hiérarchiques supérieures.

Lorsque l’on tente de s’adresser à une autorité supérieure, une autre constance ressort, c’est quasi systématiquement un doute émis sur la nature de la démarche entreprise. Ceci est d’autant plus étonnant que même les preuves apportées pour attester la légitimité de l’action conduite, ne sont même pas examinées.

Quand ce n’est pas le sentiment de persécution qui est argué par l’autorité, c’est une interrogation analytique, voire psychanalytique du militaire qui serait victime d’un nombrilisme aigu.

Là encore, on ne peut que constater qu’un entretien de cette nature, qui auparavant permettait un face à face d’homme à homme, s’est perverti en une communication subtile, où se mêle l’art des sophismes, réservé à nos hiérarques détenteurs de la pensée intellectuelle, opposés à une forte expression émotionnelle reposant sur un malaise incontestable mais dénié.

Dans ces conditions et à ce stade, une seule conclusion s’impose : «Pas de «couille», pas d’embrouille».

J’ai eu probablement la faiblesse de penser qu’un chef digne de ce nom était une autorité capable de trancher et de prendre des décisions.

Actuellement, bon nombre de mes camarades dans des situations similaires s’interrogent comme moi, sur la capacité de certains de nos supérieurs à pouvoir prendre une décision en rapport à de vraies difficultés.

Suivant ce que l’on nous répercute, il semblerait que l’évolution de notre société y soit pour quelque chose.

Je reste néanmoins fier d’être ce que je suis, c’est-à-dire un «MILITAIRE», mais que certains de nos chefs se réveillent et assument pleinement leurs responsabilités, autrement que d’une manière politicienne.

Nous aussi, nous avons besoin d’humanité, de reconnaissance et d’une vraie communication au sein de nos armées, qui est malheureusement à sens unique.

La considération de la Nation ce n’est pas de vains mots mais des actes forts qui le prouvent.

On nous reçoit, on nous écoute, mais on n’est jamais entendu.
Signé: Gustave de Quercy

Une réponse pour Adieu les sans-culottes, bonjour les sans « couilles »…

  1. Christian SÉBENNE

    A l’attention de M. Gustave de Quercy,

    Le titre de cet article est peut-être irritant, mais il a le mérite d’être clair.

    Pour ma part, j’ai bien noté votre désarroi au regard de la dérive, et enfin du gouffre vers lequel nous nous engageons. Cette dérive est la résultante de Forces Occultes qui ont pris les rênes du pouvoir sur une longue période et ce, de façon la plus fourbe que fourbe, pour la nommée la franc-maçonnerie, déjà présente au sein des Corps de l’Etat est devenue une composante qui s’est répandue à la façon d’un virus et a contaminé notre pays. Si la franc-maçonnerie fut le garant, préservant le savoir-faire de diverses professions au travers des âges, à partir de 1760 celle-ci est victime d’une infiltration des illuminatis, dévoyant tout sur son passage et a changé d’idéal.

    La France est un pays occupé.

    Alors, pour reprendre le titre de votre alerte : « Adieu les sans-culottes, bonjour les sans « couilles »… l’éclairage que vous portez est salutaire et montre qu’en France il est encore des gens lucides. Ceci dit, avant toute chose il est nécessaire de dresser un état des lieux, car on ne part pas à l’aveuglette, en outre, si « les bijoux de famille » sont une chose, « le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires dans cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans combattre » Sun Tzu.

    Dans cet état des lieux, sans concession, vous devez tenir compte des métastases qui gangrènent notre pays mais encore dans le monde, celles-ci ont le même dénominateur commun, à savoir : en France, 170.000 francs-maçons essaimés à tous les aiguillages intermédiaires et décisionnels du pays, notamment du fait de leur mise en place par Sarkôzy, mais encore quelques milliers de Sayanim, et enfin des réseaux Gladio éparses.

    https://michelduchaine.com/2017/04/10/a-lorigine-du-nouvel-ordre-mondial-la-mafia-khazare-qui-controle-israel-et-les-usa/ Pdf

    Cette copie sur le site de NICE PROVENCE est bonne mais trop courte

    http://www.nice-provence.info/blog/2017/06/15/histoire-cachee-effroyable-mafia-khazare/

    Je ne vous referais pas le coup de l’affaire Dreyfus sur laquelle il y aurait tant à dire, or, l’histoire est une saga emplie de coups tordus, et où, tout est lié, en ce qui me concerne l’accélération de la dérive s’est opérée dès l’instant où le président George Pompidou en 1973 a donné aux banques privées le pouvoir de battre monnaie, droit régalien qui jusqu’à cette date était uniquement du ressort de notre Etat.

    Quel rapport avec les sans culottes et pourquoi…?

    Et bien, il faut se remémorer que le président George Pompidou fut un employé zélé des Banque Rothschild, là, il pu bénéficier de cours accélérés au point d’en avoir le cerveau lavé, le poète et écrivain allemand Henry Heine (1797-1856) écrivait « L’argent est le Dieu de notre temps et Rothschild est son prophète », ainsi, une fois élu président, le premier ministre du Général De Gaulle n’eut qu’une seule hâte, trahir les valeurs du Gaullisme et donner au lobby bancaire dont le Groupe Rothschild le monopole de l’usure, ceci se matérialisera par la loi Pompidou/Giscard/Rothschild de 1973, de cette époque, la France qui n’avait quasiment aucun endettement se retrouve par cet acte de Haute Trahison en état de servage linéaire, amplifiée d’une dette de 6.000 milliards d’Euros.

    https://resistance71.wordpress.com/2015/12/30/hegemonie-oligarchique-mondiale-lhydre-quest-la-
    maison-rothschild/

    Il n’est donc pas anodin qu’en de pareilles circonstances, le candidat Emmanuel Macron, directeur associé des Banques Rothschild ait bénéficié de toute une logistique occulte de la part du cartel de la réserve fédérale, des francs-maçons et de la « Maison Rothschild » “entre autres“, et, alors qu’il était éliminé au premier tour des élections, on le retrouve autoproclamé président avec un score de 12%, ce sujet hyper grave pourra être développé ultérieurement.

    Et les sans culottes là dedans ?

    De Pompidou à aujourd’hui s’est opéré une déstructuration de la France quasi imperceptible, le coup de canif dans le contrat fut la suppression du service militaire par Jaques Chirac (je m’en étais expliqué il y a des années dans Armée-Media), partant de là, la voie était ouverte aux velléités de l’étranger, l’agent de la CIA Nikola Sarkôzy avait pour mission de désintégrer l’Armée (la vente d’Alstom synthétise la trahison), pourquoi, et bien parce qu’un pays sans armée est manœuvrable à merci, c’est bien pour ces raisons que Sarkôzy fit réintégrer la France « à et dans l’OTAN », le piège venait ainsi de se refermer, ce crime allait en voir d’autres, dont le plus crapuleux fut le viol du vote des Français contre le Traité de Lisbonne, on en paie tous les jours un peu plus la facture.

    Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    Ainsi, il est loin le temps où Jacques Chirac nous déversait sa prose soporifique d’une Europe qui allait nous apporter, « la manne de l’Euro-fourrage » : des prix plus bas, des baisses d’impôts, la paix, le plein emploi etc… ce laïus est du style « fait Dodo on s’occupe de tout », or, ce discours du président Chirac est désormais quasi censuré, tellement cette preuve à conviction montre et démontre que nous avons été dupé.

    https://www.youtube.com/watch?v=IChLUX8HGb4

    Dictés par l’omerta de l’Union-Européenne, notre pouvoir, nos lois ont été castrées par les décideurs de l’OTAN, de l’UE et par les directives des sayanims USraéliens nous condamnant à une mort certaine, tant les militaires que les policiers ou les gendarmes tellement les suppressions d’effectifs ont « Vals-é », mais encore en terme de casernes, de dépôts de matériels, de Bases aériennes, de commissariats ou de gendarmeries…

    Mort certaine, si les sans culottes ne réagissent pas !

    La suite, c’est l’enchainement dans des guerres fabriquées maison pour « la Maison Rothschild » pour aller détruire les preuves à charge que détenait Mouammar Kadhafi contre Nikola Sarkôzy, et comme si cela ne suffisait pas, il fallait piller, piller jusqu’à la gueule, s’en foutre plein la panse et bien entendu la récréation ne serait pas complète si on avait pas donné le coup de sabre avec et pour le Grand Israël, mais le Général Benoit Puga pourrait être plus prolixe que moi en la matière, car il était à la manœuvre si mes souvenirs sont exacts, où il prodiguait ses conseils au camp d’extermination de Gaza.

    Comme le précisait d’entrée de jeu le président Barak Obama : «Greed isn’t just good anymore, it’s legal», non seulement la cupidité est bonne, désormais elle est légale, ainsi est résumé la continuité de la feuille de route du gouvernement USraélien d’Obama.

    Louis Farrakhan la vérité que certains ne veulent pas entendre.
    https://www.youtube.com/verify_controversy?next_url=/watch%3Fv%3DFFp5c0rqcvs

    Créer des abcès de fixation

    Alors, le président François Hollande a parachevé cette œuvre de forfaiture, car, soumis lui aussi jusqu’à la gerbe à la franc-maçonnerie, le personnage s’est spécialisé dans le pseudo terrorisme, cet abcès de fixation, une manière comme une autre d’occuper l’armée, la police et la gendarmerie sur de fausses routes, l’essentiel étant de faire diversion et de brouiller le cerveau des masses par des actions qui bénéficient déjà de 2.000 ans de rodage :

    http://www.alterinfo.net/Un-peuple-qui-oublie-son-passe-se-condamne-a-revivre-les-memes-horreurs-Depuis-2-000-ans-la-mafia-illu-zioniste_a132216.html

    Pendant ce temps là, derrière cet épais brouillard, l’oligarchie au pouvoir pouvait allègrement piller, détruire et s’approprier tous les biens de l’Etat, à savoir toutes les entreprises, banques, services publiques qu’avaient créé nos aïeux (à ce jour, 3.000 entreprises ont changé de mains). La soupe est bonne dans la république pour ces sectes qui ont fait main basse sur tous les moyens d’expressions journaux, télé et radio et dont certains pouvaient clamer en toute arrogance : « la télé est à nous, nous… » et dont son contrôle, le CSA, vient de tomber dans l’escarcelle de notre cousin Vincent Bolloré, il a fait du chemin le petit Vincent depuis l’époque déjà lointaine où, seul, le président Houphouët Boigny osait lui tenir tête et l’avait “mis à l’ombre“ à Abidjan.

    https://www.amazon.fr/Ces-messieurs-Afrique-Paris-Village-continent/dp/2702121098
    http://www.politique-africaine.com/numeros/pdf/049146.pdf

    Depuis quelques jours, nous sommes entrés dans une autre dimension, l’auto-proclamation présidentielle : une version accélérée du “grand dépoussiérage“ de nos institutions par le musellement des citoyens avec les lois « anti fake-news » ainsi que la loi sur « le secret des affaires » ces lois illégales permettent de facto à un inconnu qui vendait du vent et qui maintenant remue du vent, nous entraine en toute violation de nos Lois, du Droit et du Droit international dans des guerres où la France n’a aucun intérêt, mais pire encore vers un pillage systématique et des crimes de masse tels que voulus et revendiqués par le sayanim Laurent Fabius, au nom d’une lutte contre le terrorisme, terrorisme créé par Israël et ses suppôts.

    Alors les sans culottes

    Et bien, tout ceci cache le nœud de tout ce drame qui se déroule sous nos yeux et dont la funeste réalité est la pseudo Justice, une justice à géométrie variable où le gangster est roi et la personne honnête est le paria qui a systématiquement tort.

    Déjà, il y a 50 ans, Jean-Marie Le Pen a averti tant de fois que nous faisions fausse route, mais les medias le traitait d’antisémite pour éluder le problème, plus près de nous le général Bertrand Soubelet fut ostracisé par la ministre de la Justice du gouvernement Hollande pour avoir dit la vérité, souvenons nous de Gérard de Villiers montant maintes fois au créneau et qui assenait : « La classe politique est achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite », celle-ci en rentrait avec des valises bourrées de millions de dollars !

    https://www.youtube.com/watch?v=VZllIJ9mIHk

    Combien de militaires, policiers, gendarmes ont tiré la sonnette d’alarmes, sont morts en accomplissant honnêtement leur devoir, mais, à force de constater que des assassins sont portés au pinacle comme on vient de le voir récemment avec l’évasion “cabalistique“ du sioniste Rédoine Faïd, évasion louée par des cinglés immatures tel l’actrice Béatrice Dalle, que des policiers et leur famille sont régulièrement agressés ou piégés dans de véritable traquenards, quand ceux-ci ne se retrouvent pas acculés dans des guet-apens au sein même des commissariats, que comprendre pour ces forces de l’ordre dans ce deux poids deux mesures quand : « Voler de la nourriture = prison ferme / Voler un camion de pompier et faire le malin sur les réseaux = simple rappel à la loi ».

    Comment gérer 10 millions de chômeurs. Une jeunesse désœuvrée, car sans emplois, alors que nos usurpateurs politiques ont vendu et vendent notre patrimoine industriel au galop de charge et bradent notre pays à la découpe, dès lors que dans le même temps, en toute débilité les autorités politiques et gouvernementales laissent pénétrer sur le sol Français des millions d’individus au passé on ne peut plus louche, attirés par l’eldorado de la déliquescence française par l’OTANazi tant financée par les ONG de George Soros, l’homme de la Maison Rothschild et consorts, d’autant que cela fait 2.000 ans que la marche funèbre est toujours la même, se traduisant dans les faits par des crimes, des vols et des viols perpétrés journellement avec une sauvagerie toujours croissante.

    « Les cons ça ose tout, c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît », et pour preuve, ils viennent de décider de rapatrier 460 enfants “soldats“ terroristes qui ont déjà été rodés aux assassinats de masse, une centaine d’entre eux est déjà sur le sol de France, qu’adviendra t-il quand ces tueurs seront parmi notre jeunesse. Faut-il préciser que l’on ne compte plus le nombre de zones de non droit où des populations entières sont prises en otages dans des cités où ce genre de phénomènes font régner la loi de la jungle sur fond de l’empire du milieu et de la drogue, quand on sait parfaitement que ces quartiers regorgent d’armes de guerre de tout calibre, combien de milliers de gendarmes et de policiers ont déjà été victimes atteint par balles.

    https://www.dreuz.info/2017/01/10/et-quand-450-enfants-francais-combattants-de-letat-islamique-reviendront/ Pdf

    Jusqu’à présent le seul pays à s’être donné les moyens de stopper net ces dérives criminelles a été la Russie de Vladimir Poutine, timidement imité par le Brésil qui fut obligé il y a quelques années au moment de la coupe du monde de football de “nettoyer“ les Favellas, quartier par quartier, maison par maison, mais, c’était sans compter sur la corruption gouvernementale du pseudo Président Michel Temer, à tel enseigne que le Colonel Jacques Hogard disait : « à un moment, il faudra faire donner l’armée », car il n’y aura pas d’autre solution, on ne rééduque pas des gamins qui ont, dès l’âge de 8 ou 10 ans été formés à tuer et égorger froidement leurs semblables.

    https://www.tvlibertes.com/2017/11/29/20498/jacques-hogard-armee

    Adieu les sans culottes, bonjour les sans « couilles… »

    Cette formule est à mon humble avis réductrice, en effet, la justice étant le problème à la solution, tant que le ménage n’aura pas été opéré chirurgicalement au sein même de l’appareil judiciaire et que l’on aura pas pris la réelle dimension du fléau qu’est la franc-maçonnerie, ce, depuis notamment 1945 au sein de cette institution, notre société ne pourra qu’essuyer des plâtres, comme en témoignent tant d’articles au sein d’Armée-Media.

    Il y a des solutions, ceci n’est pas une histoire de « bijoux de familles… » mais de faire respecter la loi et notre Constitution, Constitution mise à mal et dévoyée par la Vals/Hollande/Franc-Macronnerie, sous la tutelle du crime organisé de Banksters et du cartel bancaire, il conviendra de crever l’abcès de cette “coupe du monde des voleurs“ : Emmanuel Macron n’a pas été élu président des Français, ce viol des élections est le fruit d’une vaste carambouille dont tôt ou tard il faudra traiter militairement tous les juges factieux, collabos, mafieux, et ce, pour ne pas rentrer dans des détails plus sordides.

    Sans vouloir être trop long, comme je l’ai évoqué au début de cette intervention, tout est lié. Au sommet vous avez La Maison Rothschild, et toutes les branches de la franc- maçonnerie sont sous le contrôle des Rothschild, je conseille à ceux qui découvrent ce dépotoir, de prendre connaissance des Protocoles des Sages de Sion rédigés en 1760 et de lire le Talmud afin de bien prendre la mesure de ce à quoi nous avons à faire. Les contradicteurs me rétorqueront que les Protocoles sont des faux, auquel cas j’ajoute que Les Protocoles des Sages de Sion ont fait l’objet d’une très longue procédure de la part des Juifs qui ont essayé toutes les voies de recours en justice, or, au terme d’années de procédure le Tribunal de Berne en Suisse a jugé en 1937 que les Protocoles des Sages de Sion étaient des écrits authentiques.

    Pour conclure, rappelons pour mémoire qu’en 1945, la Cour de Riom jugea et condamna à mort 30.000 collabos dont en sus 6.800 francs-maçons, 3.000 d’entre eux furent passés par les armes pour des faits de Haute trahison, nous y sommes ! A ceux qui sont encore sur un nuage et qui doutent, je les invite à prendre connaissance du livre du défunt Déporté, le Député communiste Paul Rassinier rescapé des camps de la mort de Dora et de Buchenwald, qui, au retour de sa déportation écrivit ce réquisitoire sans concession : « Le Mensonge d’Ulysse », ce mémoire relate et explique par le détail, le pourquoi de la “pourristrature“ de notre pays et de la justice.

    Le Mensonge d’Ulysse de Paul RASSINIER
    http://www.aredam.net/PRmu%5B1%5D.pdf

    La gangrène est à ce point terrible, qu’il n’est pas une famille française qui n’ait été victime une ou plusieurs fois, de ces monstres.

    Souverainiste, je revendique la Liberté et le droit d’être Maître chez soi.

    Bien sincèrement

    Christian Sébenne
    Ancien propriétaire du magazine Africa International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *