Blindés : record de commandes pour Arquus en 2018

1 472 vues

Blindés : record de commandes pour Arquus en 2018

ANNE BAUER

Canon de 40 mm du Jaguar, Engin blinde de reconnaissance et de combat (EBRC), vehicule Griffon, programme d'armement SCORPION, espace prototypes Industie de defense, projet de Loi de programmation militaire 2019-2025, LPM

Canon de 40 mm du Jaguar, Engin blinde de reconnaissance et de combat (EBRC), vehicule Griffon, programme d’armement SCORPION, espace prototypes
Industie de defense, projet de Loi de programmation militaire 2019-2025, LPM

Le constructeur de blindés français détenu par Volvo a vu son chiffre d’affaires croître de 25 % l’an dernier. 2019 marquera la première année de livraison du nouveau blindé Griffon.

Petit mais content. Après sa mise en vente ratée en 2017, Renault Trucks Défense, rebaptisé Arquus en mai dernier, reste dans le giron de Volvo et se porte très bien, a résumé le président du constructeur de blindés Emmanuel Levacher lors d’une rencontre avec la presse. Filiale à 100 % de Volvo, Arquus ne dévoile pas ses comptes. Toutefois, le numéro deux des blindés en France derrière Nexter déclare avoir enregistré une hausse d’activité de 25 % en 2018 par rapport à 2017, passant de quelque 400 à 500 millions d’euros de chiffre d’affaires.

La France pèse pour plus de la moitié du chiffre d’affaires, le groupe ayant notamment fourni 500 VT4 aux troupes françaises, les véhicules qui remplacent la vieille et fameuse Peugeot P4. Le groupe a aussi poursuivi ses livraisons de blindés légers à l’Arabie Saoudite dans le cadre de l’ancien marché ODAS, en dépit des interrogations soulevés par ce marché, notamment en Allemagne, après l’affaire Kashoggi.

Accord de licence avec le constructeur américain des Humvee

En termes de commandes, Emmanuel Levacher parle d’un score historique en 2018, avec la signature de 1,27 milliard d’euros de contrats, dont 700 millions d’euros fermes. Le groupe va notamment bénéficier du  contrat CAMO signé entre la France et la Belgique pour la fourniture de 442 blindés. Sa part du contrat devrait tourner autour de 225 millions d’euros.

En octobre dernier, Arquus a signé un partenariat avec AM General, le constructeur américain de véhicules militaires HMMWV (ou Humvee), pour lui accorder une licence de fabrication sur son modèle de camion blindé Bastion. Un accord qui soulève bien des espoirs, le groupe américain étant un acteur très important des ventes américaines à l’étranger, les fameuses « Foreign Military Sales ».

En attendant, la modernisation de l’armée de terre française va occuper l’essentiel des forces de l’entreprise au cours des prochaines années. 2019 marquera la première année de livraison du nouveau blindé Griffon, qui remplacera peu à peu les VAB (véhicules blindés de l’avant) actuellement en service : 92 Griffon doivent être livrés en 2019. Avec un carnet de commandes fermes et confirmées de 1,2 milliard d’euros, Arquus a plus de deux ans de visibilité. Le groupe compte 1.500 emplois dont plus d’un millier en CDI.

Arquus veut participer au char du futur franco-allemand

Interrogé sur un éventuel rapprochement…

Pour lire la suite de l’article,  cliquer (ICI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *