Pour la seconde fois les F-35 sont cloués au sol !

795 vues

Pour la seconde fois les F-35 sont cloués au sol !

F 35

Le Pentagone a émis un ordre d’interdiction de vol temporaire pour les F-35 quelques soit la version. En service. Cette décision fait suite au crash d’un Lockheed-Martin F-35B « Lightning II » près de l’aérodrome du Marine Corps à Beaufort, en Caroline du Sud, le 28 septembre dernier. Le pilote  a pu s’éjecter.

La raison :

Les enquêteurs soupçonnent une conduite de carburant défectueuse dans le moteur comme cause potentielle de la perte. De fait, tous les F-35 de la Force aérienne, du Corps des Marines et de la Marine, ainsi que ceux de partenaires internationaux, doivent être soumis à une première inspection des pièces suspectées, ce qui devrait prendre environ 48 heures. Les aéronefs dont les tubes de carburant sont en bon état seront immédiatement rétablis à l’état de vol, tandis que ceux avec des pièces suspectes devront les remplacer. Entre-temps, la commission d’enquête sur l’accident continue d’examiner les données de l’accident, le problème des canalisations de carburant ayant été évoqué comme cause possible avant les conclusions finales.

On notera,  que la Royal Navy n’a pas suspendu toutes ses opérations. Le F-35B a poursuivi ses opérations d’essais sur le porte-avions HMS Queen Elizabeth, mais de manière limitée.

Pas une première :

Il ne s’agit pour autant pas de la première interdiction de vol pour la flotte de F-35. En effet, une première décision du genre avait été prise lorsqu’un F-35B avait subit un incendie moteur  lors d’un vol. L’avion avait dû effectuer un atterrissage d’urgence en vol le 27 octobre 2016. Il s’agissait pour l’époque du quatrième incendie sur le nouvel avion. Le premier incident du genre s’était déroulé en 2011 sur l’avion d’essais AF-4. Une défaillance du système électrique intégré avait causé le départ du feu. En 2014, le F-35 n°AF-27 avait pris feu suite à une défaillance qui s’est produite à hauteur du troisième étage du rotor de la soufflante. L’avion ne sera jamais réparé et restera cloué au sol. Et puis en septembre, un incendie s’est déclaré, lors du démarrage du moteur d’un F-35 sur la base aérienne de Mountain Home dans l’Idaho. L’avion endommagé est l’un des sept F-35A de l’escadron 61 basé à Luke en déplacement à Mountain Home.

Un nouveau problème électronique dévoilé :

Un autre problème électronique vient d’être dévoilé en ce qui concerne le F-35 et concerne les fichiers de missions (MDL). En effet, ces fichiers sont pertinents pour les missions, car ceux-ci permettent de détaillés les cibles potentielles, des avions de combat de l’ennemi et d’autres menaces, tels que la défense aérienne, chacune avec leurs signatures électroniques et/ou infrarouges qui doivent être chargés avant chaque utilisation dans l’ordinateur de bord du F-35 et mis à jour après chaque utilisation. Hors, il s’avère que sans ces fichiers MDL qui font justement défauts, le F-35 ne peut ni trouver ses objectifs, ni échapper aux menaces potentielles. L’actuel MDL n’est pas terminé et il faudra plus de sept années pour le réaliser et avec une base de donnée utile regroupant les informations de l’ensemble des utilisateurs. Mieux lorsque celle-ci sera enfin terminée, il faudra encore y ajouter les mises à jours. Avec les problèmes du système de maintenance ALIS, se sont deux systèmes clefs du programme F-35 qui font défauts. La version actuelle du MDL est encore à l’état de prototype. 

Photo :F-35 @ USAF

Source:

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/10/11/pour-la-seconde-fois-les-f-35-sont-cloues-au-sol-866356.html

 

Une réponse pour Pour la seconde fois les F-35 sont cloués au sol !

  1. Christian SÉBENNE

    Déjà en 2010, le débat faisait rage lorsque le Canada se vit imposer l’achat d’une soixantaine de F35, dossier sentant le souffre, eut égard à des relents de pots de vin qui ne firent rien pour arranger le portrait déjà “cossu“ de la société Lockheed Martin, avec les avatars d’un pourtant très bel avion , le Starfighter F104 qui coutèrent la vie à de nombreux pilotes, plus de 200 exemplaires de cet appareil se crashèrent .

    En tant que pilote canadien, je m’étais exprimé à l’époque sur cet achat dispendieux qui inévitablement mis à part ses défauts, entrainait le pays acquéreur à sa ruine, ceux qui en auront le temps, voir les commentaires en fin de l’article :

    RETOUR SUR L’ACHAT DES AVIONS JSF F-35
    Les dindons d’une farce « ben plate »
    https://vigile.quebec/articles/les-dindons-d-une-farce-ben-plate

    A ce jour de nombreux pays tel ; le Canada, la Norvège, le Danemark, les Pays-Bas, l’Italie, la Turquie et d’autres alliés tels que Israël, l’Australie, le Japon, Singapour ou encore la Corée du Sud, ont opté pour l’acquisition de cet appareil qui à mon sens est un gouffre financier, qu’il est impossible d’amortir compte tenu déjà de son prix d’achat 420 millions de US $ selon les versions et de son cout de revient au niveau de l’entretien, tous les pays qui ont acquis cet appareil seront ruinés et en puissance de l’être avec une telle débauche de couts.

    Déjà, pour l’anecdote et ne citer que lui en 2014, le ministre de la Défense Belge s’était fait épingler pour son choix envers le JSF F 35.

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140324trib000821531/pourquoi-le-ministre-de-la-defense-belge-veut-le-f-35-et-pas-le-rafale.html

    En France , il y a près de 60 ans, le 12 octobre 1962, le précurseur en aéronautique Marcel Dassault réalisait un avion extraordinaire, le Dassault Mirage III V Balzac V dont les performances bien réelles laissent rêveur, à décollage vertical et capable de voler à plus de Mach2, pour mémoire, la qualité de technologies réalisées à l’époque par cette entreprise, époque bénie où la planche à dessin était encore le matériau de base, mais cela c’était avant l’assistance par ordinateur..

    https://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/dassault-mirage-iii-v-balzac-v/

    Configuration en vol du Mirage Balzac, le pilote d’essais Jean-Marie Saget aux commandes
    https://www.dailymotion.com/video/x76uhd

    Christian Sébenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *