AFFAIRE GUEDON: La vraie nature de l’IGGN. C’est l’hôpital qui se fout de la charité!

4 465 vues

IGGN

AFFAIRE GUEDON: La vraie nature de l’IGGN

C’est l’hôpital qui se fout de la charité!

Source:

www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Notre-institution/Nos-composantes/Au-niveau-central/IGGN

  • Les deux principes de l’IGGN:

À la disposition du directeur général de la gendarmerie nationale, l’inspection générale de la gendarmerie nationale appuie son action sur deux principes essentiels, gages de sa crédibilité et de sa légitimité :

le principe d’indépendance par rapport aux formations qui composent la gendarmerie nationale;

le principe d’impartialité tant dans la réalisation de ses enquêtes, audits et études que dans l’expression de ses recommandations.

A partir du lien ci-dessous, vous aurez accès à la «Charte d’éthique et de déontologie de l’Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale»

charte IGGN

  • Les mots clés de cette charte:

Éthique de l’inspection générale de la gendarmerie nationale – Règles déontologiques de l’inspection générale de la gendarmerie nationale dans l’accomplissement de ses missions – IMPARTIALITE – OBJECTIVITE – CONFIDENTIALITE – RIGUEUR METHODIQUE – Règles déontologiques s’imposant aux personnels de l’inspection générale de la gendarmerie nationale – EXEMPLARITE – NEUTRALITE – PROFESSIONNALISME – RESPECT DES PERSONNES – INTEGRITE – INDEPENDANCE DANS L’EXERCICE DES MISSIONS – LEGITIMITE ET PROTECTION DU MANDAT – SUJETION D’APPARTENANCE

A l’évocation des mots clés énumérés ci-dessus, vous avez une parfaite publicité pour une agence christique où les anges œuvrent pour le bien de l’humanité.

Anges et démons

Dans la réalité, c’est plus proche d’un roman de Dan BROWN, auteur à succès, plus connu au travers des films comme «Da Vinci Code» et «Anges et Démons».

L’AFAR et Armée média dénoncent depuis très longtemps les pratiques déloyales et crapuleuses de ce service d’inspection générale dont le seul objectif est de servir les intérêts de la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale au mépris du droit, de la déontologie, des intérêts des victimes et de toutes les valeurs de l’état militaire que leurs enquêteurs bafouent en toute impunité.

Cette charte est une pure ineptie et d’un cynisme qui atteint son paroxysme.

Si certains y croient encore et répondent encore présents à leurs convocations et bien qu’ils se fassent démolir encore et encore….

Ci-dessous, au travers de l’affaire de l’adjudant-chef GUEDON dont nous avons publié de nombreux documents qui attestent des pratiques déloyales de l’IGGN, vous aurez accès à la convocation du Bureau des Enquêtes Administratives (BEA) de l’IGGN lui ayant été adressée et sa lettre réponse de refus.

Vous aurez ainsi la démonstration une fois encore, des pressions, des procédés déloyaux, des omissions et des mensonges pour contraindre une victime fragilisée en raison de son état de santé à se soumettre à leur diktat. La réponse de l’Adjudant-chef GUEDON est sans appel. 

convocation BEA

reponse 6 septembre 2017 BEA AC GUEDON

En vous souhaitant bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *