«AFFAIRE GUÉDON Gérard» L’IGGN capable du pire, nous le savions. Nous attendons toujours le meilleur!

10 373 vues

IGGN

«AFFAIRE GUÉDON Gérard»

L’IGGN capable du pire, nous le savions. Nous attendons toujours le meilleur!

Dans nos précédentes publications, nous avons mis en ligne le rapport N° 4751/GEND/IGGN/CAB du 30 octobre 2017 établi par le général de division Didier QUENELLE, numéro 2 de l’Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale (IGGN) ainsi qu’un second rapport N° 4654/GEND/IGGN/BEA en date du 23 octobre 2017 rédigé par le colonel Richard ANIN, chef du Bureau des Enquêtes Administratives (BEA).

Pour lire nos précédents articles, cliquer sur les liens ci-dessous:

Le colonel COLLORIG produit en justice un rapport embarrassant pour beaucoup de monde…, cliquer (ICI)

«AFFAIRE GUEDON» LE RAPPORT ÉTABLI PAR LE N° 2 DE L’IGGN PRODUIT DANS L’URGENCE AU SOUTIEN DES INTÉRÊTS DU COLONEL COLLORIG DANS SA PLAINTE EN DIFFAMATION.  cliquer (ICI)

Outre le caractère mensonger, frauduleux et crapuleux de ces deux rapports, le colonel ANIN s’appuie les dires subjectifs et téméraires du Major RUDELLE expliquant:

«… avoir côtoyé l’Adc GUEDON depuis 2006. Déjà à cette époque, ce gradé était perçu comme capable «du pire comme du meilleur» fournissant des procédures de grande qualité mais étant toujours dans l’excès. Il estime que ce militaire doit impérativement être cadré par un supérieur ayant pleinement sa confiance et qui, de ce fait, est en mesure de le gérer tant au niveau comportemental que professionnel.»

Être trahi à ce point par un camarade de travail, c’est un signe qui permet de reconnaître ses vrais amis. Cet éminent major au sens critique très affûté semble être doté de compétences psychanalytiques et médicales notamment.

L’imprudence de ce major à émettre un tel jugement de valeur risque de lui causer un grand souci quand il sera amené à s’expliquer devant les tribunaux.

A titre d’information, pour tous ceux qui ont témoigné dans cette enquête administrative de manière téméraire ou mensongère contre l’adjudant-chef GUEDON, ils sont non seulement potentiellement auteur de faute engageant leur responsabilité civile contre ce militaire mais aussi contre le président de l’AFAR et l’AFAR mis en cause pour diffamation par le colonel COLLORIG, ce document ayant été produit en justice au soutien de ses intérêts.

Rira bien qui rira le dernier.

Pour l’expression du «pire comme du meilleur», nous avons démontré le pire de l’IGGN dans ses pratiques honteuses et déloyales.

Nous attendons avec grande impatience, le meilleur! Nous risquons d’attendre longtemps, très longtemps, mais qui sait, Sainte Geneviève sera peut-être annonciatrice d’un prochain miracle…

Ci-dessous, quelques attestations produites en justice par l’adjudant-chef GUEDON qui contredisent les accusations de l’IGGN dans leurs deux rapports. Loyauté et neutralité, deux valeurs cardinales de notre état militaire sont encore une fois bafouées par l’IGGN qui revendique leur déontologie…

Attestation AIRBUS 9 septembre 2017

Attestation Franck PERSINE 20 novembre 2017

Attestation BORY

Attestation Alexandre BONNARD

Attestation Casa Guyane MOLINER Patrick 21 novembre 2017

Un certain Michel AUDIARD disait:

«Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.»

Les cons

La question est posée.

Sommes nous dans un remake des «RIPOUX» version gendarmerie? Ce serait le quatrième opus alors!

Ripoux 3

La filmographie est très riche dans ce domaine. Parfois la réalité dépasse la fiction. A méditer…

3 Réponses pour «AFFAIRE GUÉDON Gérard» L’IGGN capable du pire, nous le savions. Nous attendons toujours le meilleur!

  1. J’espère qu’il répondra de ce rapport signé devant la justice. Quand il a signé bêtement, il devait avoir la tête dans les étoiles..

  2. Bonjour

    Merci pour beaucoup de la part du lecteur que je suis pour l’éclatante démonstration que vous avez faites.

    J’ai lu le rapport en question. C’est vraiment dégueulasse. Que des jugements pas de preuves flagrantes.. Que dire du Major RUDELLE.. Il suffit de lire la synthèse pour découvrir un sous officier « carriériste » n’hésitant pas à vendre son âme au diable. On comprend mieux. Je suis intimement persuadé que ce major n’est pas une foudre de guerre au travail mais qu’il a vécu sur le travail de son camarade. Quand au reste, on devine que pour exister, il fallait bien inventer quelque chose sur le travail de son « ami » de 12 ans.

    eric

  3. Christian SÉBENNE

    Le calvaire qu’endure l’Adjudant Chef Gérard Guédon est symptomatique de ce que le genre humain est capable de générer pour démolir une personne respectable qui n’a fait que son devoir, en l’espèce, l’une des faces les plus dramatiques de cette situation est d’avoir à se justifier en permanence pour des évidences qui sautent aux yeux.

    Dans le genre malveillant diabolique, comme nous sommes dans le domaine autour de l’aviation, ceci me rappelle une Affaire d’Etat qui est encore d’actualité malgré le temps qui passe cependant que celui qui le supporte est détruit et sa vie un cauchemar.

    Devant les nombreux crash et problèmes liés aux ordinateurs de bord sur les Airbus, le Commandant d’Air France sur Boeing 747 : Norbert Jacquet avait, dans un esprit de sécurité et de sauvegarde des vies humaines tant personnel naviguant que passagers, celui-ci avait créé une association de Pilotes de lignes afin de remédier à tous ces “avatars“ si je puis m’exprimer encore ainsi vue la gravité des circonstances des drames.

    L’Adjudant Chef Guédon a surement entendu parler de cette sinistre affaire.

    De la part de l’Etat et de ses sbires, tout a été tenté et fait dans la tyrannie, or, le mot est faible, car, les mensonges, les incarcérations, la mise réitérée en asile de fou et les tentatives de meurtres à l’encontre du commandant Norbert Jacquet pour réduire au silence et à néant cet homme aux qualités exceptionnelles.

    Détruit, l’ex Commandant Norbert Jacquet se verra cassé de ses qualifications de Pilote de ligne, obligé de se cacher, réduit à la misère, n’ayant aucun droit il finira SDF, devant un tel mur de diffamations à son encontre, en dernier ressort il choisira l’exile.

    http://airbus.20minutes-blogs.fr/archive/2008/07/16/airbus-eads-france-si-tu-savais.html

    http://airbus.20minutes-blogs.fr/

    Cette tranche d’histoire dramatique, est celle d’un homme, un vrai, à l’image de l’Adjudant-Chef Gérard Guédon et de tant d’autres qui sont brisés par un système où des mafieux ont pris le contrôle de l’appareil de l’Etat.

    Merci au Lieutenant Paul Morra pour faire valoir la vérité et le travail extraordinaire qu’il a réalisé pour l’honneur et la dignité humaine de toutes ces personnes.

    Christian Sébenne
    Ancien propriétaire du magazine Africa International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *