La liste hallucinante des privilèges accordés à Alexandre Benalla. La police nationale et la gendarmerie nationale l’ont bien servi!

10 068 vues

Affaire Alexandre+Benalla

La liste hallucinante des privilèges accordés à Alexandre Benalla.

La police nationale et la gendarmerie nationale l’ont bien servi!

Source: www.lesinrocks.com

Dominique Rizet, consultant police-justice pour BFMTV, énumère les “vrais privilèges” dont disposait Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d’Emmanuel Macron. Un document de l’administration révèle aussi qu’il était domicilié dans une dépendance de la présidence.

“Des vrais privilèges”. Dominique Rizet, consultant police-justice pour BFMTV, est formel : Alexandre Benalla, le chargé de la sécurité d’Emmanuel Macron qui vient d’être licencié par l’Elysée après le scandale d’Etat déclenché par son comportement violent – notamment le 1er mai -, a bénéficié d’un statut particulier dans l’entourage du chef de l’Etat.

POLICE NATIONALE:

Ainsi, la voiture mise à sa disposition disposait-elle de “nouveaux dispositifs utilisés par la hiérarchie de la police”, explique le consultant. Qui ajoute : “Même un directeur départemental de la police nationale n’a pas ce genre de voiture”.

Une “vraie voiture de police”

Pour lui, il est inadmissible et incompréhensible qu’un chargé de mission de l’Elysée dispose de tels avantages, alors que “la police n’a plus de moyens”. Constater que M. Benalla disposait de “cette vraie voiture de police” alors qu’il n’était “pas un policier” est une anomalie qui devra être éclairée par les enquêtes ouvertes contre lui.

L’énumération de ses avantages va plus loin. M. Benalla avait aussi un brassard et un badge.

  • GENDARMERIE NATIONALE:

Mais surtout, c’est sa promotion qui interpelle Dominique Rizet : “Il a 26 ans, il vient de la réserve opérationnel où il avait un petit grade, et il devient lieutenant colonel dans la réserve citoyenne, affecté au cabinet du directeur général de la gendarmerie”. Il conclut : “Je n’ai pas vu ce genre de profil auparavant”.

  • Commentaire:

Ce fait a également confirmé par Jean-Dominique MERCHET, journaliste français spécialisé dans les questions militaires à l’OPINION (blog Secret Défense: https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense)

  • PRIVILEGE DE L’ELYSEE: 

Logé quai Branly, dans une dépendance de l’Elysée

De plus, d’après un document de l’administration consulté par Le Monde, Alexandre Benalla est domicilié depuis le 9 juillet dans une dépendance de l’Elysée, au 11, quai Branly, dans le 7e arrondissement de Paris. C’est à cet endroit cossu qu’on trouve les dépendances de la présidence : 63 logements de fonction, sur 5 000 mètres carrés.

Pour voir la vidéo, cliquer (ICI)

  • ELEMENTS COMPLÉMENTAIRES CONCERNANT CONCERNANT LE PROFIL DE RÉSERVISTE DANS LA GENDARMERIE NATIONALE.

Source: article intitulé « Quand le gendarme Benalla officiait sous les ordres de Lecornu »  publié le 20 juillet 2018 – http://www.liberation.fr

Le futur ministre a commandé entre 2010 et 2013 les premiers pas du futur chef de la sécurité de Macron.

En 2010, le tout jeune Alexandre Benalla a commencé sa carrière de gendarme de réserve dans l’Eure sous l’autorité d’un commandant de Peloton nommé Sébastien Lecornu, alors cadre de l’UMP et membre du cabinet du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire. Aujourd’hui secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Lecornu est lieutenant dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale. A ce titre, il a exercé entre 2010 et 2013 une dizaine de fois comme commandant d’un peloton dans lequel figurait Benalla. Le tout, comme il se doit, dans une ambiance de franche camaraderie.

(…)

En 2013, alors que Bruno Le Maire se lançait, contre Sarkozy, dans la campagne pour la présidence de l’UMP, la propre mère d’Alexandre Benalla comptait parmi les soutiens du futur ministre de l’Economie.

  • Commentaire:

Manifestement la Gendarmerie Nationale concentre  parmi ses réservistes des personnalités politiques révélées par cette affaire, ce qui soulève interrogation.

Pour lire l’article, cliquer (ICI)

  • BADGE D’ACCÈS A L’ASSEMBLÉE NATIONALE.

Marc Le Fur (LR) balance que Benalla disposait d’un badge lui donnant accès à l’hémicycle de l’Assemblée nationale depuis le 7/07/2017, qui lui aurait été « retiré il y a trois jours »

Une réponse pour La liste hallucinante des privilèges accordés à Alexandre Benalla. La police nationale et la gendarmerie nationale l’ont bien servi!

  1. C’est la dérive des institutions qui est devenue hallucinante.

    Macron , le nouveau Jupiter se pense intouchable et au dessus des lois.

    Ce type , enfumeur , comédien , refait son petit monde sans tenir compte des réalités et de ses responsabilités.

    Il est en fait un irresponsable immature nombriliste s’il en est.

    Ils l’ont élu . Pas moi . Qu’ils l’assument ou qu’ils le virent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *