Pour ou contre le matricule apparent sur l’uniforme des policiers et des gendarmes ?

550 vues

Un ancien directeur du journal « L’essor dans la gendarmerie » se prononce contre le matricule sur l’uniforme des gendarmes.

Dans l’éditorial du dernier « Essor », Jacques Revise, un ancien directeur du journal (de 1973 à 2003), dénonce l’idée de doter les gendarmes d’un numéro matricule apparent.

Lire l’édito du n° 458 de juin 2013 : http://www.lessor.org/edito/edito-du-numero-458/

Armee-media met en place un sondage dans lequel ses lecteurs peuvent, s’ils le désirent, donner leur avis sur l’opportunité de faire apparaitre sur l’uniforme des policiers et des gendarmes un tel numéro matricule.

 

Un numéro matricule apparent sur l'uniforme des policiers et des gendarmes

View Results

Loading ... Loading ...

 

 

MM

9 Réponses pour Pour ou contre le matricule apparent sur l’uniforme des policiers et des gendarmes ?

  1. Parce qu’il est plus proche des gars de terrain ???????
    M. LE DRIAN est peut être un ami de son mur ??????
    Parce qu’il n’a pas su faire il y a dix ans ??????
    Décidement cette France ressort les retraités qui s’ennuient pour redresser l’armée ???
    C’est comme le mariage pour tous, on ne sait plus où donner des priorités dans cette France !!!!!!!

  2. «  »"On parle maintenant de doter les policiers et les gendarmes d’un numéro matricule apparent sur le col de leur vareuse »" »

    pour info, les gendarmes portent maintenant des polos, des blousons polaires voire les nouveaux blousons courts dit grand froid !!!!
    le temps ancien des « vareuses » est révolu depuis longtemps, le baudrier aussi, sans parler du mac 50 ou de la mat49 ….

    et ce n’est pas sur le col mais à l’écusson de région qu’il devrait se trouver

  3. Retraité gendarmerie.

    Il faudrait déjà commencer, comme cela est déjà le cas pour la police, par créer un signe distinctif pour identifier les réservistes par rapport aux actifs ce que ne veulent surtout pas les réservistes.

    Pourtant, cela permettrait au citoyen , quand il s’adresse à un réserviste qu’il croit être un actif, de mieux comprendre ses hésitations.

    • Jérémy Langlade

      Bonsoir,

      Ce que les pouvoirs publics ne voudront pas, car pour eux l’important c’est que le citoyen voit du bleu, peu importe si il est de l’arme ou non, compétent ou non, habilité ou non.

      Vous avez raison. (bien que beaucoup de réservistes soient très compétents)

    • Retraité,

      Il n’y a pas de souci pour ce qui est de la distinction d’un actif avec un réserviste. C’est déjà bien installés, les réservistes sortent entre réservistes alors à quoi bon les distinguer. Les Gie ne sont plus assez nombreux pour qu’un service équilibré soit appliqué. C’est aussi idem pour les GAV.

  4. Comment se fait-il que ce soit à un ancien directeur que l’essor confie l’édito?

    • Jérémy Langlade

      Bonjour,

      Et Pourquoi pas?

      • C’était exactement le genre de réponse que j’attendais pour satisfaire ma curiosité.
        Effectivement et pourquoi pas?
        Peut-être que les prochains vœux du président de la republique aux français seront faits par l’ancien président, et pourquoi pas.
        Je posais juste la question car ce n’est pas courant que ce ne soit pas l’éditeur ou le directeur du moment. Il n’y avait pas de malice dans ma question, juste de la curiosité dès fois que quelqu’un aurait pu me répondre.

        • Jérémy Langlade

          Bonsoir,

          Moi aussi je suis curieux, d’ou ma question.
          Mr Revise rédige le prochain édito du magazine qu’il a dirigé il y a 10 ans.
          Et bien pourquoi pas?
          La réponse à votre question est justement dans l’édito…
          Encore faut-il le lire… L’édito…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>