PACA : Création d’un observatoire indépendant de la délinquance

1 018 vues

Il n’en faut pas douter, Laurent Mucchielli, à l’initiative de l’Office Régional de la Délinquance et des contextes sociaux en région PACA ( ORDCS – PACA ), a l’ambition de produire une étude sur les phénomènes de délinquance de la Région PACA indépendante des pouvoirs politiques et des intérêts privés.
S’il est un crédit qu’il faut lui consentir, c’est que le fondateur de cet office ne collabore pas avec le pouvoir et ne dirige aucun organisme privé.
Cependant, nous notons qu’il manque un pandore dans l’organigramme de cet office. Je suis persuadé qu’un volontaire gendarme serait bien accueilli et pourrait éclairer cet office sur les approches particulières de la gendarmerie sur la délinquance dont elle a la charge dans cette région.
Souhaitons bonne chance et beaucoup de courage et de ténacité aux scientifiques impliqués dans ce projet.

 

 

Laurent Mucchielli nous présente cet office sur son blog. Je vous invite à vous pencher sur son berceau :

Mardi 13 décembre 2011, à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) à Aix-en-Provence, auront lieu à la fois la première journée d’étude et l’inauguration officielle de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux (ORDCS). Voté par le Conseil scientifique de l’Université de Provence, et faisant par ailleurs l’objet d’une convention avec la Région Provence Alpes Côte d’Azur, ce programme de recherches de la MMSH existe en réalité depuis le milieu de l’année 2011. Il a été créé à l’initiative du sociologue Laurent Mucchielli, directeur de recherches au CNRS, qui s’est entouré d’un Conseil scientifique de huit membres (six personnalités du monde universitaire et scientifique, un commissaire de police et une magistrate). Par contraste avec l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), l’Observatoire régional revendique une totale indépendance vis-à-vis du pouvoir politique comme par ailleurs du pouvoir économique (le marché privé de la sécurité).

L’Observatoire a trois objectifs principaux.

L’Observatoire a trois objectifs principaux.

Il s’agit d’abord de développer les recherches sur les délinquances, leurs causes et leur traitement pénal. La première journée d’étude de l’Observatoire témoigne de cette intention et du fait que, pour son directeur, les délinquances sont bien plurielles. Si l’on y écoutera des communications consacrées aux trafics de drogue et aux violences conjugales, on y découvrira aussi des recherches s’intéressant à la corruption et à la délinquance économique et financière.

Il s’agit ensuite de proposer aux collectivités territoriales (municipalités, agglomérations) intéressées une aide pour diagnostiquer des problèmes, évaluer des dispositifs et des politiques publiques, y compris les partenariats locaux de sécurité et de prévention. En ce sens, le directeur de l’ORDCS fera état des premières études lancées dans plusieurs villes des Bouches-du-Rhône.

Enfin, l’Observatoire a aussi pour mission de constituer un tableau de bord statistique à l’échelle de la région. A cette fin, une équipe de l’ORDCS présentera lors de cette journée le travail original qui a été initié sur les statistiques de police et de gendarmerie, ainsi que les projets à venir concernant les enquêtes sur la victimation et sur le sentiment d’insécurité.

 

Source :  blog de Laurent Mucchielli

Une réponse pour PACA : Création d’un observatoire indépendant de la délinquance

  1. Je découvre tout juste ce site (suite à des recherches concernant les problèmes de solde rencontrés actuellement), intéressant!
    La mise en place de ce projet est une excellente nouvelle, je suis bien contente d’apprendre que de telles initiatives émergent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *